Les foreclosure aux USA qu’est ce que c’est ?   

Par une simple définition, une foreclosure désigne un bien saisi par la cour. Dans le cas où le propriétaire se trouve dans l’incapacité à rembourser sa dette, le bien immobilier devient la propreté de la banque prêteur par rachat suite au non-respect des accords convenus lors de la signature du prêt immobilier avec le propriétaire. Ainsi, dans une foreclosure, ce n’est pas le propriétaire qui vend le bien, mais la banque. La procédure est donc plus simplifiée par rapport à un short sale, car il n’y a que deux parties concernées.
Si les banques vendent rapidement leurs saisies, c’est parce qu’entretenir un bien peut coûter cher, de plus, la loi leur soumet un certain plafond de biens à leur nom. Dans les meilleures situations, le cycle d’achat est de 30 à 45 jours.

Quelles sont les principales étapes de l’achat en Foreclosure ?

Lors d’une foreclosure, vous rédiger en premier lieu une offre écrite suivie d’un premier versement sur un compte séquestre. Cela prouve à la banque votre motivation d’achat. Ensuite, vous devez prouver à la banque que vous avez réellement les moyens et fonds nécessaires pour acheter le bien. Si vous devez passer par un financement à crédit, assurez-vous d’être solvable par un organisme prêteur.

Vous devez toutefois savoir qu’une offre foreclosure à un prix très bas est très peu négociable. Généralement la banque passe par un système d’enchères naturelles entre les différents intéressés pour faire monter les prix. De ce fait, il se peut que vous soyez amené à augmenter votre offre à un prix plus cher. Pour ne pas rater une belle opportunité, vous devez être réactif et plus rapide que les autres acquéreurs intéressés. Il est à noter qu’il existe deux types d’enchères, les enchères publiques gérées par le compté et les enchères privées gérées par des entités ou plateformes.

Bien que le marché de l’immobilier américain ait retrouvé sa santé, le volume de saisie reste encore important, une occasion pour les investisseurs étrangers de réaliser une très bonne affaire. La meilleure façon avant de se lancer dans l’achat en foreclosure est de consulter un professionnel de l’immobilier.
Cependant, l’achat en foreclosure ne convient pas à tout le monde, en voici 4 raisons :

 

  • Les investisseurs immobiliers ont déjà rejeté le bien. Ne croyez surtout pas que vous êtes le premier à avoir vu l’annonce de foreclosure par la banque, les investisseurs chevronnés s’y sont déjà passés avant vous, mais ils ont surement vu une faille pour le rejeter.
  • Les biens en foreclosure sont vendus dans leur état. En effet, lors de la saisie du bien, les banques ne prennent pas le temps de l’entretenir, il se peut que les anciens propriétaires aient fait de petits dégâts majeurs dans la maison du fait qu’ils sont frustrés à l’idée de devoir laisser leur maison. Il est donc très important de faire une inspection minutieuse avant de procéder à l’achat.
  • Le bien peut être vendu un peu plus cher, du fait que la banque veut récupérer le plus d’argent possible suite à un mauvais investissement. Si vous souhaitez faire un achat en foreclosure, faites-vous aider par un courtier pour espérer acquérir le bien à son juste prix. À part le prix de l’acquisition, vous devez aussi penser au coût de la réparation de la maison. Seul un expert dans le domaine saura parfaitement vous aider.
  • Si vous n’êtes pas connaisseur dans le domaine immobilier, évitez d’acheter en foreclosure sans être accompagné d’un courtier. Acheter un bien en foreclosure peut être une belle affaire, mais cela à un risque financier conséquent dans le cas d’une erreur de choix.