INVESTISSEMENT IMMOBILIER AUX USA : LE RENDEMENT

  

Pour un rendement sûr, vous devez miser sur les biens immobiliers à visée locative. Bien que les prix d’acquisition aient fortement baissé depuis la crise des subprimes, les loyers ont connu une stabilité constante. De plus, le système fédéral du pays est du côté des investisseurs locatifs et les protège contre les risques d’impayés. Bien que tous les ingrédients semblent réunis pour vous encourager à investir dans l’immobilier aux États-Unis, mieux vaut vous faire toujours accompagner d’un expert local.

La première chose à laquelle vous devez miser est le taux de rentabilité. Ce pourcentage vous permettra de prévoir vos charges opérationnelles et non opérationnelles. Il vous donnera aussi une idée de la zone où vous souhaitez investir ainsi que le type de bien que vous souhaitez acquérir. Vous devez aussi prendre en compte de certains critères comme la croissance économique dans la zone à investir, la législation établie pour les investisseurs étranges, ou la fiscalité.

Pour vous donner un exemple, la rentabilité nette annuelle moyenne dans l’investissement immobilier résidentiel aux USA est de 10 % des sommes investies, assurant une plus-value conséquente lors de la revente.

Le taux de rendement interne

Pour un meilleur rendement interne, vous devez sélectionner les maisons vous permettant de bénéficier d’au moins la moitié de décote par rapport au dernier prix d’achat. Ce taux sera utile pour définir le taux de rendement internet à 20 % avant imposition. En ce qui concerne les loyers, elle connait une augmentation annuelle de 1,5 %, à la revente, le prix d’achat est doublé après 7 années d’investissement.

Investir dans le résidentiel aux USA consiste à sélectionner les maisons qui vous permettent de bénéficier d’au moins 50 % de décote par rapport au dernier prix d’acquisition. Ce taux vous servira ensuite à calculer un taux de rendement interne (TRI) à 20 % avant imposition. Pour ce qui est des loyers, une hausse annuelle de 1,5 % est assurée, ainsi qu’une revente au double du prix d’achat après 7 années d’investissement.

Le cout de la gestion locative

Il est important d’inclure le coût de la gestion locative dans vos calculs de la rentabilité réelle d’investissement. Bien évidemment, si vous n’y connaissiez pas grande chose dans le domaine et pour une gestion optimale de votre bien, vous devez laisser cette tâche au proprety manager. Sa rémunération équivaut à 10 % les loyers bruts. Il est le seul à avoir les compétences nécessaires et les moyens pour vous trouver un locataire sérieux et s’occuper de la gestion complète de vos biens, tant sur le plan administratif, entretien, fiscal que comptable.